arbitrage57

Mondial 2018 : la liste des arbitres connue en février

La liste des arbitres pour la Coupe du Monde en Russie sera communiquée au courant du mois de février.

 

balan.jpg

 

Hany Safar (source photo : www.refereeingworld.blogspot.fr)

 

La Fédération Qatarie de Football a été retenue pour accueillir plusieurs séminaires organisés par la FIFA en vue de la Coupe du Monde en Russie. Hany Safar, président de la commission d'arbitrage de la Fédération Qatarie et vice-président de la commission d'arbitrage de la FIFA a expliqué ce choix "qui reflète la confiance de la FIFA auprès du Qatar et la relation forte que nous entretenons". Un choix très politique qui s'explique par les très bonnes relations entre Massimo Busacca, chef du département arbitrage à la FIFA et Neji Jouini, le patron des arbitres qataris. D'après le site Arbitro Internacional, la commission d'arbitrage de la FIFA aurait porté à 25 le nombre d'arbitres centraux et à 12 celui des arbitres assistants vidéos.

 

Un premier rassemblement se tiendra du 30 janvier au 2 février en présence d'une centaine d'arbitres centraux et assistants.

 

Le second séminaire, du 5 au 9 février, verra la participation de 37 arbitres (centraux + VAR) qui seront désignés pour le Mondial en Russie. Un troisième stage (du 12 au 16 février) accueillera près de 80 arbitres féminines dans le cadre de la préparation au Mondial 2019 en France. Enfin, du 19 au 22 février, plus d'une centaine d'instructeurs se retrouveront en séminaire.

 

Italie : Collina possible candidat à la présidence de la Fédération ?

 

Alors que le football italien est en pleine crise après la non-qualification de son équipe nationale pour la Coupe du Monde en Russie, un nom revient avec insistance ces derniers jours pour prendre la succession du très contesté Carlo Tavecchio (qui n'a pas démissionné), à la tête de l'instance depuis 2014 : celui de Pierluigi Collina. L'ancien arbitre, qui compte plusieurs fonctions actuellement (patron des arbitres à l'UEFA, président des commissions d'arbitrage de la FIFA et de l'UEFA) aurait même déjà donné son accord mais l'aspect financier ne serait pas secondaire dans sa décision.

 

sans-titre.png

 

Pierluigi Collina

 

Lionel SCHNEIDER



16/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi