arbitrage57

CAF : un personnage contesté pour présider la commission d'arbitrage

La commission d'arbitrage de la CAF (Confédération Africaine de Football) a été complétée par l'arrivée de sept membres. Tour d'horizon.

 

 

Djibouti-FA-president-Souleiman-Hassan-Waberi.jpg

 

Souleiman Waberi (source photo : www.sundiatapost.com)

 

Sept mois après l'élection d'Ahmad Ahmad à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF), le dossier de l'arbitrage fait partie des priorités du dirigeant malgache qui a succédé au très contesté Issa Hayatou. Le soudanais Madjdi Chems Eddine qui dirigeait la commission d'arbitrage sous la précédente mandature, a été remplacé par Souleiman Waberi, président de la Fédération de Djibouti depuis trois ans. Le personnage est controversé. Elu en 2012 à la tête de la Fédération de Djibouti, il fût destitué de ses fonctions en juillet 2014 par les clubs affiliés à la fédération. Mais en 2016, Waberi présente à nouveau sa candidature et sort vainqueur d'une élection où il était le seul candidat.

 

Ahmad Ahmad, le président de la CAF a fait le ménage dans les instances en évinçant pas moins de huit camerounais dont Marcel Njipendi, qui siégeait à la commission d'arbitrage depuis 2015. Le malien Dramane Dante, l'ivoirien Sinko Zeli et le sénégalais Badara Sene perdent leur siège au sein de la commission d'arbitrage. Celle-ci est chargée de valider les listes d'arbitres pour les compétitions organisées par la CAF.

 

Lim Kee CHONG (ILE MAURICE)

 

sans-titre.png

 

A son palmarès figurent plusieurs grands rendez-vous comme la finale de la Coupe d'Afrique des Nations en 1994 (Nigeria/Zambie), la finale de la Coupe des Confédérations en 1992 (Argentine/Arabie Saoudite) ainsi que deux participations aux Coupes du Monde 1994 et 1998 au cours desquelles il dirigera deux matchs du premier tour, à savoir respectivement Brésil/Russie et Roumanie/Colombie. En conflit avec l'égyptien Farah Addo, qui fût le très puissant président de la commission d'arbitrage par le passé, Lim Kee Chong écopa d'une suspension au retour du Mondial 98. Désormais instructeur à la FIFA, il a été coordinateur de l'arbitrage à la Fédération Mauricienne par le passé. Membre de l'organe politique de l'arbitrage lors des deux dernières années, Lim Kee Chong hérite de la vice-présidence de la commission.

 

Célestin NTAGUNGIRA (RWANDA)

 

sans-titre.png

 

Ancien arbitre assistant international, Célestin Ntagungira a pris part à deux Coupes du Monde. En Allemagne en 2006 aux côtés du béninois Coffi Codjia, il est désigné sur deux rencontres du premier tour : Equateur/Costa Rica et Arabie Saoudite/Espagne. Quatre ans plus tard en Afrique du Sud, il est l'assistant de Jérôme Damon qu'il accompagnera lors de Nouvelle-Zélande/Slovaquie et Danemark/Japon. Il compte également deux finales de Coupe d'Afrique des Nations à son actif : en 2006 à l'occasion de Côte d'Ivoire/Egypte et lors de l'édition 2008 (Cameroun/Egypte). Il dirigea le Fédération Rwandaise de Football entre 2011 et 2014 avant d'être battu par Vincent Nzamwita.

 

Pierre-Alain MONGUENGUI (GABON)

 

Ali_Bongo_au_stade.jpg

 

Pierre-Alain Monguengui aux côtés d'Ali Bongo, le Président du Gabon (source photo : www. mondafrique.com)

 

Ancien arbitre international, Pierre-Alain Monguengui a gagné la présidence de la Fédération Gabonaise en 2014. Le dirigeant africain a déjà fait partie de la commission d'arbitrage par le passé et a été le manager des arbitres au Gabon. Soutenu par le Président Ali Bongo, Monguengui a aussi été le président de la Ligue Nationale de Football dans son pays.

 

Magassa Sidi BEKAYE (MALI)

 

sans-titre.png

 

Son arrivée a surpris. Président de la commission d'arbitrage depuis 2011, Magassa Sidi Bekaye a connu une modeste carrière à l'international avec deux participations à la Coupe d'Afrique des Nations (1996 et 1998). Très loin des sept CAN que comptent Koman Coulibaly, son compatriote malien qui a également été présent au Mondial 2010 dont le passé n'intéresse apparemment pas la CAF. Il y a quelques jours, Mamatou Touré succédait à Boubacar Diarra à la présidence de la Fédération Malienne. Magassa Bekaye, qui figurait sur la liste de Touré va donc intégrer prochainement le comité exécutif de l'instance.

 

Felix TANGAWARIMA (ZIMBABWE)

 

sans-titre.png

 

Ex arbitre international, Felix Tangawarima a connu plusieurs grandes compétitions durant sa carrière. Après avoir dirigé deux rencontres lors des Jeux Olympiques d'été à Sydney en 2000 (Espagne/Chili et le 1/4 de finale Etats-Unis/Japon), il a été retenu pour la Coupe des Confédérations un an plus tard où un match du premier tour lui avait été confié (Mexique/Australie). Instructeur à la FIFA actuellement, il est aussi le directeur de l'arbitrage au Zimbabwe.  

 

Esam Abdel FATTAH (EGYPTE)

 

images99XFG9WO.jpg

 

Président actuel de la commission d'arbitrage à la Fédération Egyptienne, Esam Abd El Fatah a notamment dirigé la finale de la Ligue des Champions africaine en 2009 (Heartland/Mazembe), aux Jeux Olympiques d'été en Grèce en 2004  participé à la Coupe du Monde 2006 (Australie/Japon en phase de groupe) ainsi qu'à trois Coupes d'Afrique des Nations (2004, 2006 et 2010). Dans le civil, l'ancien arbitre pharaon est pilote de chasse et lieutenant-major dans l'armée de l'air de son pays.

 

Hadqa YAHYA (MAROC)

 

sans-titre.png

 

Ancien arbitre international, Hadqa Yahya est le directeur national de l'arbitrage à la Fédération Marocaine depuis 2015.

 

La composition de la commission :

 

Président : Souleiman WABERI (DJIBOUTI)

Vice-président : Lim Kee CHONG (ILE MAURICE)

Membre : Célestin NTAGUNGIRA (RWANDA)

Membre : Lawson Hogban Latre EDRONA (TOGO)*

Membre : Pierre-Alain MONGUENGUI (GABON)

Membre : Magassa Sidi BEKAYE (MALI)

Membre : Felix TANGAWARIMA (ZIMBABWE)

Membre : Esam Abdel FATTAH (EGYPTE)

Membre : Hadqa YAHYA (MAROC) 

 

*Nous n'avons trouvé aucune information concernant le membre de cette commission

 

Lionel SCHNEIDER



28/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi